15 façons de rester productif quand il fait sombre et froid dehors

15 façons de rester productif quand il fait sombre et froid dehors

En hiver et en automne, notre productivité diminue le plus souvent : il est difficile de se réveiller et de rassembler ses idées. Il est également très difficile de rester positif et motivé. Par conséquent, nous pouvons perdre l’envie de travailler.

Nous avons décidé de réaliser une enquête auprès des auteurs et des lecteurs de notre blog Optimist.pw. Nous leur avons demandé de partager les moyens qui les aident à rester productifs pendant la saison froide. Et voici ce que nous avons découvert.

1. S’accorder plus de repos en hiver

Pour rester productif pendant la saison froide avec un minimum d’heures d’ensoleillement, il faut, comme on a coutume de le dire chez les coachs d’entreprise, être plein de ressources. Et le repos est ce qui permet de compenser.

Par exemple, pour faire une pause dans le travail, vous pouvez mettre de la musique joyeuse et danser. Ou faire du yoga, lire, ou parfois simplement s’allonger pendant 15 minutes les yeux fermés. Cette petite distraction refait le plein d’énergie et me redonne de l’énergie. J’essaie de faire une pause toutes les heures pour me reposer.

En hiver, la productivité diminue naturellement, il faut en tenir compte. Et là, il est important de comprendre que l’on ne peut pas gagner tout l’argent du monde. C’est pourquoi il est préférable de faire passer sa santé mentale et physique en premier – écoutez-vous et faites ce que vous voulez vraiment faire.

2. Essayez de travailler davantage à l’extérieur de la maison

C’est un conseil un peu bizarre, mais efficace : remplissez-vous de choses à faire : allez constamment quelque part, rencontrez quelqu’un. Oui, vous n’avez pas envie de sortir de chez vous en hiver. Mais au bout du compte, les jours que j’ai passés hors de chez moi ont été beaucoup plus faciles et plus productifs.

On a l’impression d’être bien au chaud dans la maison, mais c’est un leurre : on finit par ne plus avoir envie de rien faire. Pour ne pas se retrouver dans un état d’apathie, il faut continuer à bouger et maintenir son rythme habituel.

3. Aérez régulièrement la pièce

Ce n’est un secret pour personne, l’air frais est très vivifiant. En hiver, lorsque la température des radiateurs ressemble à une « chaudière d’enfer », c’est un conseil très utile. Pour quelques heures de travail dans une pièce étouffante, le cerveau bout littéralement, et ce n’est pas correct.

J’aère donc la pièce plusieurs fois par jour. J’ouvre la porte du balcon et je la laisse ouverte pendant 10 minutes. Je fuis moi-même le courant d’air : Je vais faire du thé ou faire un peu d’exercice. De telles pauses, un changement d’image devant mes yeux et de l’air frais m’aident à me remettre à mes tâches et à faire courir mes doigts sur le clavier un peu plus vite.

4. Commencez à utiliser des ampoules intelligentes

La chose la plus difficile pour beaucoup de gens en hiver est de respecter le régime de la journée, car cela affecte directement la productivité. Il y a très peu de soleil aux fenêtres, il fait presque toujours sombre, même le matin. Parfois, les gens n’entendent pas le réveil et n’ont pas l’impression que quelqu’un les réveille. Et lorsqu’ils se lèvent, ils se sentent brisés et manquent de sommeil.

Que faire ? En option : commander une ampoule dans la chambre à coucher qui simule l’aube. Il s’agit d’ampoules dites intelligentes avec un mode de couleur spécial. Par le biais d’une application, vous devez régler le temps de lever souhaité, et à ce moment-là, elles s’allument progressivement comme si quelqu’un dans la maison venait d’allumer les lumières ou d’ouvrir le rideau.

Bien sûr, cela ne suffit pas pour se réveiller sans souci comme en été à cause de la lumière vive du soleil, mais se lever les matins sombres d’hiver avec cette lumière est tout de même un peu plus facile.

5. Pas de travail en pyjama

C’est un fait peu évident, mais ce que vous portez affecte directement votre productivité. Donc, si vous travaillez à la maison, vous ne devez pas porter de pyjama ou de vêtements de lit !

J’ai vu ce conseil dans différentes sources, mais dans ma propre expérience, j’ai remarqué que lorsque vous êtes assis en pyjama, le lit vous attire tout simplement dans son étreinte chaleureuse.

6. Créez un poste de travail confortable

Les freelances l’ont remarqué depuis longtemps : plus le bureau de travail est confortable, plus leur productivité est élevée. Il vaut donc la peine d’allouer un espace séparé à la maison pour le travail, ce ne doit pas être une chambre ou un salon, mais une pièce séparée. Elle doit être équipée d’une chaise confortable, d’une table haute et d’un support pour ordinateur portable. Il doit y avoir des prises, des lumières, des agendas, des post-it et tout le reste. Rien de familial, pas de distractions.

Il est souhaitable de décorer le lieu de travail également de manière écologique et esthétique. En hiver, je décore la pièce avec des fleurs fraîches, des fleurs séchées et des plantes en pot, des bougies et des guirlandes. De plus, lorsqu’il fait nuit, j’allume une lampe pour créer un éclairage local.

7. Récompensez-vous pour avoir fait les choses

Il est toujours plus difficile de se lever et de travailler pendant la saison froide, il faut donc se féliciter plus souvent. J’essaie de me reposer suffisamment pour ne pas me laisser déborder. Et parfois, je vais dans un café pour prendre le meilleur latte de la ville au lieu du café maison. Oui, c’est long. Oui, c’est cher. Mais je le mérite !

8. Prenez une douche quand vous voulez vous remonter le moral

Cette astuce vaut la peine d’être utilisée lorsque vous avez l’impression de littéralement « vous endormir sur le pouce ».

Les douches sont parfaites pour revigorer le corps et rafraîchir les pensées. Même si vous avez déjà pris une douche le matin, vous devriez essayer à nouveau (par exemple, après le déjeuner) et vous verrez comment votre productivité augmente ! Bien entendu, il est souhaitable de ne pas « s’adoucir » en se tenant sous des ruisseaux chauds, mais de faire en sorte que la température soit un peu plus basse que d’habitude. Et, bien sûr, le « niveau dur » est une douche de contraste.

En général, un tel passage aux toilettes prend 5 à 7 minutes, ce qui correspond bien à une courte pause entre deux tâches. Et comme je travaille à la maison, je n’hésite pas à recourir à cette astuce si la situation devient totalement insupportable. Quand je n’ai pas le temps, je peux simplement me laver le visage à l’eau froide.

9. Prenez des vitamines

Pour l’instant, je ne suis qu’un biohacker débutant. Mais parmi mes habitudes, il y a un bilan corporel régulier une fois tous les six mois, au cours duquel je vérifie mes vitamines, entre autres choses.

Tout a commencé lorsque je me suis rendu chez le médecin, il y a un an et demi, pour me plaindre d’une grande fatigue, de somnolence et d’apathie. N’ayant jamais consulté un endocrinologue de ma vie, j’avais déjà imaginé un tas de diagnostics terribles. Mais tout s’est avéré plus prosaïque : on a découvert que j’étais gravement déficient en vitamine D. Je n’avais que 4 ng/ml, alors que la norme est de 30 à 100 ng/ml. « Comment êtes-vous arrivé jusqu’à moi ? » – Je me souviens que le médecin m’a demandé.

Depuis lors, j’essaie de surveiller mon équilibre en vitamines et minéraux et, de septembre à avril, je prends de la vitamine D de manière obligatoire. Et avec elle, d’autres vitamines qui me font défaut à un moment donné.

10. Prenez des vacances

Quand il fait froid et sombre dehors, c’est souvent difficile à supporter. C’est le genre de temps qui vous donne envie de vous blottir dans une couverture et de ne rien faire.

Personnellement, je ne peux pas me battre à cette période et me faire travailler. Mais j’utilise quand même cette période à mon avantage – je prends simplement congé en novembre ou en décembre.

Après les vacances et l’accumulation de nouvelles forces, il n’est pas si ennuyeux de regarder les jours de semaine froids et crépusculaires de l’hiver. Je veux réussir à faire plus de choses et à les faire plus vite, parce que ma « batterie est pleine de charge ». Ainsi, les choses ne me paraissent pas être un fardeau insupportable.

11. Créez des rituels d’hiver

Le principal problème pour rester productif à cette période de l’année est que nous passons trop de temps sur la misère et la nostalgie. Mais si vous essayez de « réécrire » l’expérience de l’hiver, la vie devient plus facile.

Par exemple, ma petite amie fait du snowboard, alors quand il neige, elle est très excitée. Je ne connais pas grand-chose aux sports d’hiver, mais j’utilise mon propre savoir-faire. J’ai trouvé des activités amusantes que je ne fais qu’en novembre et février (je cuisine certains plats, je regarde certains films).

Disons que je libère le mois de décembre pour relire une grande série de livres. Et du coup, l’hiver ne me fait plus si peur, car il promet quelque chose de bien !

12. Habillez-vous confortablement

Parfois, en hiver, on a envie de déplacer des montagnes. Mais dès que l’on s’imagine que pour cela, il faut porter des collants, un pantalon et un chapeau qui nous choque… Alors toute envie d’aller quelque part ou de faire quelque chose disparaît !

Afin de vous faciliter la vie, vous pouvez vous procurer des vêtements vraiment confortables. Trouvez une veste légère (qui n’est pas froide à l’extérieur et pas chaude à l’intérieur), des chapeaux (dans lesquels vous n’avez pas l’air humanoïde) et des chaussures (qui sont légères et ne glissent pas). Si les vêtements d’hiver vous gênent dans votre vie, il est temps de les remplacer par d’autres. Ce n’est pas bon marché, mais cela en vaut la peine.

13. Nettoyez la maison plus souvent

Ce n’est pas le principal moyen de se remonter le moral et de faire le plein d’énergie en hiver, mais juste un parmi d’autres. Mais elle m’aide beaucoup.

En hiver, je nettoie ma maison 2-3 fois plus souvent que d’habitude, c’est-à-dire qu’au lieu de 1-2 fois, je le fais 2-4 fois par semaine. Il s’agit généralement d’un petit nettoyage, consistant à organiser l’espace de manière plus rationnelle. Il est important pour moi que chaque chose ait sa place et que cet ordre soit maintenu.

Le nettoyage aide mon état mental. C’est comme de la méditation : Je me déconnecte de tout, je me dissous dans le processus. Et le résultat crée un sentiment de confort. Je n’ai aucune sensation de fatigue, seulement de la satisfaction. Je sens que je suis rempli d’une nouvelle force et d’un nouvel enthousiasme pour travailler.

14. Courir ou marcher tous les jours

Chaque matin en hiver, je cours pendant au moins 30 minutes. Si je n’ai pas l’énergie ou l’envie de le faire, je marche simplement à un rythme confortable. À un moment donné, j’ai réalisé que j’en avais tout simplement besoin, je ne peux pas commencer ma journée sans cela.

Et voilà qu’une question fréquente se pose : « Comment je fais pour me mettre à courir en hiver ? Comment puis-je rester au chaud ? ».

C’est simple : il suffit de se rappeler quotidiennement que tous les kilos perdus reviendront en hiver. Et pour rester au chaud, il suffit de s’habiller en trois couches : des sous-vêtements thermiques, une veste intérieure et un coupe-vent, et un pantalon de survêtement. J’ai des chaussures de course spéciales avec une semelle et une membrane (elle empêche l’humidité d’entrer, mais permet à vos pieds de respirer). Pour éviter de tomber malade, je mets un baffle (un tube de tissu) sur mon nez.

15. Écoutez de la bonne musique

La musique influence grandement notre productivité. Il est important d’avoir une sorte de rituel pour allumer la « bonne musique » pour un certain type d’activité. Si son rythme correspond à votre humeur, c’est bingo ! Sinon, elle ne fait que vous distraire.

En outre, comme j’ai un travail très polyvalent et que je change souvent d’activité au cours de la journée, la musique m’aide à me concentrer plus rapidement. C’est pourquoi ma liste de lecture comprend Buddha Bar, de la musique instrumentale, AC/DC lorsque j’ai besoin de me réveiller, et de la musique de ma jeunesse lorsque j’ai besoin de me remonter le moral en cas de difficulté ou d’épuisement.


No more posts
No more posts