Pourquoi est-il préférable de ne pas jurer? Comment arrêter de jurer?

Pourquoi est-il préférable de ne pas jurer? Comment arrêter de jurer?

Les gros mots font désormais partie de notre communication. Mais ce qui est encore pire : ils sont de plus en plus utilisés dans la musique, les émissions de télévision, les films et, bien sûr, dans les réseaux sociaux.

Ce n’est pas grave, mais l’utilisation de gros mots dans la communication est directement proportionnelle au développement de la personne. Oui, oui, que cela vous plaise ou non, mais les scientifiques ont constaté que les personnes qui réussissent utilisent certainement un langage grossier dans leur lexique, mais elles le font très rarement et pour une raison bien précise. Ce que l’on ne peut pas dire des couches inférieures de la population, où l’on jure partout et presque à chaque mot. Donc, si vous voulez réussir dans la vie, vous devez soit arrêter d’utiliser un langage grossier, soit apprendre à vous contrôler.

Voici quelques raisons supplémentaires d’arrêter de jurer :

  1. On ne peut pas être un blogueur ou un leader d’opinion à succès. Oui, bien sûr, il y a des exceptions, mais elles ne dépassent pas 0,2-0,3 %. Tous les blogueurs, influenceurs et leaders d’opinion sérieux veillent aujourd’hui à la pureté de leur discours. Les mots et expressions obscènes sont interdits dans la presse écrite, les médias de masse et les lieux publics ;
  2. On ne peut pas se faire des amis dans le leadership. La plupart des entreprises critiquent les employés qui utilisent un langage grossier. Construire une carrière avec une telle réputation sera extrêmement problématique ;
  3. Vous risquez d’aller en prison. Certains pays n’autorisent pas l’utilisation de jurons dans la communication, car ces mots ont un sens péjoratif et provoquent une insulte grave à la personne, pour laquelle il existe une responsabilité pénale.

Comme vous le voyez, il existe de nombreuses raisons d’arrêter de jurer et cela vaut la peine d’y réfléchir.

Pourquoi les gens utilisent-ils un langage grossier ?

Fondamentalement, à l’aide des jurons, ils expriment leurs émotions de manière plus expressive, démontrant ainsi la misère de leur propre lexique. La jeune génération utilise un langage grossier, essayant de prouver qu’elle n’est plus une enfant.

Ces deux raisons ne sont pas dignes d’une personne intelligente. Alors si dans votre discours se glissent des mots grossiers et autres mauvais mots-parasites, essayez d’utiliser ces conseils pour arrêter de jurer.

Comment apprendre à ne plus jurer ?

Tout d’abord, il est nécessaire de réaliser que l’utilisation de gros mots cause un réel préjudice. Selon une version des scientifiques, les gens ont commencé à jurer dans le but de jeter un mauvais sort à une personne. Vous devez comprendre que le mot est matériel, et que la négativité que vous envoyez avec un langage grossier vous reviendra par la règle du boomerang.

Donc, ce n’est pas bien de jurer. Mais comment apprendre à ne plus le faire ? Il y a trois façons :

Première méthode

Si le langage grossier signifie pour vous de soulager le stress émotionnel ou de libérer la mauvaise énergie accumulée, alors tout est assez simple – essayez d’être moins nerveux, et dans les cas inévitables, contrôlez votre discours, en remplaçant le gros mot par un autre de même son, mais pas par un langage grossier.

Essayez de remplacer le langage grossier par quelque chose de similaire, mais inoffensif, ou par des bêtises tirées d’une anecdote. Mais faites-le de façon temporaire. Idéalement, vous devriez vous débarrasser complètement des mots qui polluent votre discours.

Deuxième méthode

L’essence de cette méthode est l’autopunition. Puisque l’utilisation d’expressions non imprimables par les normes de la société est un délit, cela signifie qu’une punition (physique ou morale) doit suivre.

Par exemple, après avoir juré, vous pouvez vous donner une pichenette ou un pincement douloureux. Ou encore, mettez un élastique à votre main et, après chaque juron, tirez-le puis relâchez-le brusquement, ce qui donne un coup. Avec le temps, dans l’esprit, la prononciation de mots grossiers sera associée à des sensations douloureuses.

La substitution d’une émotion par une autre peut également être utilisée comme une punition morale. C’est-à-dire que lorsqu’on a vraiment envie de jurer, on étire ses lèvres en un large sourire. Cette méthode présente deux aspects positifs : d’une part, la personne se sent gênée par un sourire stupide et inapproprié, et d’autre part, elle apprend à changer d’émotion.

Troisième méthode

Pour faire disparaître le langage grossier de votre lexique, vous devez exclure de votre cercle de communication les personnes qui jurent constamment. Oui, parfois c’est impossible à faire (s’il s’agit de personnes proches ou de patrons), mais comme l’expérience le montre le plus souvent il suffit d’exclure de votre entourage quelques connaissances « pas très utiles » et votre discours redeviendra plus propre.

C’est tout. Ce sont les trois méthodes de base pour arrêter de jurer. Vous pouvez en utiliser une ou toutes à la fois. Mais n’oubliez pas : toutes les méthodes sont bonnes lorsque vous voulez vraiment ne plus jurer.


No more posts
No more posts