Méthodes de formation sociale et psychologique active: le concept et la classification

Méthodes de formation sociale et psychologique active: le concept et la classification

Nous supposons que de nombreux lecteurs de notre site Optimist.pw s’intéressent à la manière dont les psychologues effectuent leurs recherches sur les personnes. Dans cet article nous allons vous raconter quelques tactiques et astuces que les psychologues utilisent dans leur travail de formation du personnel des entreprises.

Pendant de nombreuses années, en formant des adultes, les spécialistes ne pouvaient pas obtenir de bons résultats. Le but de la formation professionnelle était d’augmenter l’efficacité des stagiaires dans la production. Et les stagiaires eux-mêmes ne montraient pas beaucoup d’intérêt pour le matériel proposé. Pour accroître l’intérêt des gens pour la science, des méthodes ont été développées, dont nous allons parler dans cet article.

Caractéristiques générales

Pour commencer, décomposons le concept de formation sociale et psychologique active. Il s’agit d’une forme psychologique et pédagogique particulière qui contribue à l’amélioration et au développement de diverses connaissances, compétences et capacités, et qui est réalisée lors du travail en groupe.

L’apprentissage actif est utilisé dans différentes directions. Il peut s’agir d’une formation ciblée de diverses compétences communicatives dans certaines professions, ainsi que d’une augmentation du niveau de compétence psychologique ou d’une rationalisation de la culture de l’activité mentale d’une organisation particulière.

Il existe trois blocs principaux dans les méthodes de formation socio-psychologique active :

  1. Des méthodes qui peuvent être mises en œuvre par le biais de discussions ;
  2. Les méthodes faisant appel à divers jeux ;
  3. Diverses formations sociales et psychologiques, qui ont également leur propre classification.

Cette classification des méthodes de formation sociale et psychologique active est la plus courante. Mais il en existe beaucoup d’autres similaires qui sont également considérées comme correctes et sont prises en compte par les scientifiques modernes. Nous nous attarderons ci-dessous plus en détail sur chaque section de cette liste.

Principes d’interaction de groupe

Outre les méthodes d’influence, il existe certains principes de formation sociale et psychologique active qui doivent être respectés lors du travail avec un groupe :

  • le principe du caractère volontaire ;
  • le principe de personnification des déclarations ;
  • le principe de la communication égale ;
  • le principe « ici et maintenant » ;
  • le principe d’activisme ;
  • le principe d’ouverture et de sincérité ;
  • le principe de confidentialité.

Il est important de se rappeler que pendant le travail, non seulement l’enseignant influence le groupe, mais aussi les stagiaires eux-mêmes ont une influence sur le spécialiste.

Mécanismes

Outre les méthodes de base de la formation socio-psychologique, il convient de distinguer ses mécanismes, qui jouent également un rôle important. Ils ont leur propre classification et définition :

  • L’infection est le processus au cours duquel un individu transfère son état émotionnel à un autre par contact psychophysique. Cet échange peut se produire de manière indépendante ou en « coopération » avec l’influence sémantique. L’infection se produit sous la forme de l’empathie, qui est possible entre des personnes qui se trouvent dans le même état mental. Et les émotions à ce moment-là sont intensifiées plusieurs fois ;
  • L’induction est le processus d’influence d’un ou plusieurs individus sur d’autres individus. Pendant l’application de ce mécanisme, l’individu affecté accepte simplement l’information comme un fait. Le psychologue ne raisonne pas avec l’information, n’explique pas sa signification et sa direction ;
  • L’imitation. C’est lorsqu’un individu, consciemment ou non, copie les actions des autres. On propose à un groupe de personnes une norme à suivre. Et dans ce cas, ils copient non seulement la manière de se comporter, mais aussi les caractéristiques extérieures de l’idéal. On recourt le plus souvent à ce mécanisme de reproduction lorsqu’on travaille avec un groupe de personnes. Il est en effet plus facile de créer certaines règles que chaque participant doit respecter ;
  • La persuasion est un autre moyen d’influencer la conscience d’une personne ou d’un groupe particulier de personnes. Lors de l’application de cette méthode, les psychologues se fixent pour objectif de changer les opinions et les attitudes. Le persuadeur doit amener l’individu à accepter sa position et à s’y tenir dans toutes ses activités. La méthode de la persuasion ne peut être appliquée que si vous disposez d’une argumentation suffisante, si vous pouvez fournir des preuves que votre point de vue est le seul vrai, et si vous pouvez construire une chaîne logique.

L’essence et le contenu de la formation sociale et psychologique active résident dans ces méthodes. Ci-dessous, nous examinerons plus en détail le processus de travail avec des groupes de personnes et les spécificités de sa mise en œuvre.

Méthodes de discussion

La discussion fait partie des méthodes de formation sociale et psychologique active. Cette méthode est utilisée au cours du processus de résolution de diverses tâches. Au cours de cette méthode, un groupe de personnes discute des opinions des autres, chaque participant peut présenter ses propres arguments, exprimer sa propre opinion et prouver aux autres que sa position est la bonne.

La discussion de groupe est une méthode qui permet d’influencer les opinions, les points de vue et les attitudes des individus par la communication et l’échange d’informations entre les participants.

Méthodes de formation sociale et psychologique active: le concept et la classification

Le psychologue Jean Piaget a parlé pour la première fois des discussions au vingtième siècle. Dans ses travaux, il a montré que même un écolier ordinaire, grâce à la discussion, abandonne ses pensées égocentriques et accepte la position des personnes du groupe avec lesquelles il travaille. Bien que tout le monde sache qu’il n’est pas facile de changer l’esprit d’un adolescent.

De nombreux psychologues ont mis en évidence un certain nombre d’avantages à utiliser une telle méthode :

  1. Au cours d’une discussion, on peut examiner un problème sous plusieurs angles et choisir la solution la plus correcte pour certains problèmes graves ;
  2. Si, lors d’un cours, une personne se contente d’écouter les informations proposées, dans une discussion, elle peut participer activement, exprimer son opinion, ainsi qu’écouter les opinions des autres participants. Ainsi, l’individu accumule beaucoup plus de connaissances dans sa tête, il apprend à analyser par lui-même, à réfléchir sur ce qui, peut-être, devrait changer ses vues ;
  3. Au cours des discussions, les individus apprennent à travailler en groupe. Ici, ils peuvent non seulement exprimer leurs propres pensées, mais aussi écouter les autres. Les participants analysent ce qu’ils entendent et le comparent à leurs propres pensées, et ils peuvent apprendre à défendre leur propre position et à expliquer pourquoi leurs opinions valent la peine d’être écoutées ;
  4. Dans une discussion, un groupe de personnes peut arriver à une décision commune après avoir considéré et analysé les opinions de chacun. Les élèves peuvent ainsi s’épanouir et s’affirmer ;
    En appliquant cette méthode, vous pouvez clairement voir si les gens comprennent bien ce dont ils parlent et s’ils sont prêts à trouver une solution commune à un problème.

Types de discussions

Si l’on considère la théorie de Panin, il identifie plusieurs types fondamentaux de discussions de groupe qui sont les plus efficaces :

  • « Panel de discussion », qui n’a lieu que lorsqu’il y a un grand groupe, lorsque plus de quarante personnes participent à la discussion ;
  • « Boule de neige ». C’est lorsque tous les membres du groupe doivent participer à la discussion du problème. Le but de cette discussion est d’identifier et de se mettre d’accord sur toutes les opinions disponibles, et de prendre une décision unifiée ;
  • « Quadro ». Au cours de cette discussion, un retour d’information du groupe doit être établi. L’instructeur ou tout participant peut exprimer son opinion et argumenter, et chaque participant a pour tâche d’exprimer sa propre vision et d’analyser la position de l’autre ;
  • « Priorités ». Là encore, il s’agira de comparer toutes les opinions disponibles et de prendre en compte leur diversité. Après tout, chaque membre de la discussion aura ses propres opinions, qui peuvent être vraies ou fausses ;
  • Le « brainstorming » est la manière la plus simple de mener une discussion. Ici, chacun peut rejoindre ou quitter la discussion à tout moment. Chaque membre du groupe est totalement libre d’exprimer ses pensées, d’exprimer sa propre opinion, et de critiquer les opinions des autres. Le brainstorming est utilisé lorsqu’il est nécessaire de prendre une décision collective, lorsqu’un groupe de personnes considère chaque opinion individuelle et en tire quelque chose.

Méthodes de formation sociale et psychologique active: le concept et la classification

Méthode de jeu

Les jeux peuvent être considérés comme des méthodes actives de formation sociale et psychologique. Ce type d’activité humaine a sa place dans de nombreuses sphères et sciences. Il existe aujourd’hui de nombreux types de jeux qui ne sont pas uniquement destinés aux enfants. Dans cette section, nous examinerons en détail leur rôle en psychologie.

Dans cette science, par jeu on entend créer une situation pour obtenir un certain résultat psychologique. Un tel résultat peut être :

  • Émotions ;
  • Les connaissances ;
  • Nouvelles capacités et compétences ;
  • Réussir des victoires ;
  • Construire des relations avec les autres ;
  • Développement de certaines qualités de la personnalité.

Beaucoup de gens se demandent pourquoi ce jeu est une méthode si populaire. Cela est dû au fait que pendant le jeu, la situation peut être répétée plus d’une fois afin d’obtenir le résultat que le groupe attend.

En outre, pendant le jeu, vous pouvez travailler avec les gens, et non sur eux, ce qui permet d’obtenir un résultat positif. Pour réaliser cette méthode, vous aurez besoin de :

  1. Jeu de la technologie du futur ;
  2. Un jeu spécial ;
  3. Ainsi que l’interaction du jeu, dont le groupe, mais aussi l’organisateur, sont responsables.

Méthodes de formation sociale et psychologique active: le concept et la classification

Les principaux types de jeux

Le plus souvent, les psychologues optent pour un jeu d’entreprise. Il s’appuie sur le contenu social ou thématique d’une activité proche des participants.

Au cours du jeu, il faut essayer de simuler le plus fidèlement possible les relations caractéristiques de ce type de pratique. Une simulation d’activité est créée, et le groupe doit recréer la dynamique et les conditions qui doivent être présentes dans la vie réelle.

Il est possible d’attribuer les signes fondamentaux de ce type de jeu pour le distinguer de tout autre :

  • Le système de relations, qui est inhérent à un type particulier d’activité pratique, ainsi que la recréation du contenu social et des objets, qui est caractéristique d’une profession particulière ;
  • Au cours d’un jeu d’entreprise, un certain problème est modélisé, et chaque participant propose sa propre solution, qui doit ensuite être mise en œuvre ;
  • Il est obligatoire de définir les rôles à distribuer entre les participants ;
  • Lors de la recherche de solutions, le participant qui a son propre rôle ne doit penser qu’à partir de sa propre position ;
  • L’ensemble du groupe doit interagir les uns avec les autres ;
  • Le groupe se voit attribuer un objectif commun, qu’il ne peut atteindre que par l’interaction et la subordination de ses buts et objectifs secondaires à un seul ;
  • Le groupe élabore une solution collective à un problème ;
  • Il existe une variété d’alternatives pour prendre une décision ;
  • La tension émotionnelle dans le groupe est présente, mais l’enseignant peut facilement la gérer ;
  • Il existe un certain système d’évaluation de la performance du groupe.

Parfois, les psychologues choisissent le jeu de rôle. Au cours d’un jeu de rôle, chaque participant du groupe se voit attribuer un certain rôle, qui a une grande importance pour lui dans la vie quotidienne.

L’attribut le plus important pour ce type de jeu est considéré comme le rôle lui-même, et les relations entre les personnes sont les connexions dans lesquelles le but et certaines prescriptions sont posées. Le but du jeu de rôle est de préparer chaque participant à certaines situations qu’il peut rencontrer. Et aussi de préparer les gens à résoudre des problèmes et à faire face à des situations difficiles, de leur apprendre à penser rationnellement lors d’incidents imprévus, de résoudre divers problèmes psychologiques et pédagogiques.

Lors des jeux de rôle, les participants sont confrontés à certaines situations qu’ils ont rencontrées dans leur vie réelle. Et les participants eux-mêmes sont tenus de trouver des décisions vraiment correctes, de changer le modèle de comportement qui ne conduit pas à l’élimination des problèmes.

Les psychologues ont identifié certains signes qui permettent de distinguer facilement ce type de jeu de tout autre :

  • La structure du jeu comprend une part de communication, que l’on retrouve dans les systèmes socio-économiques ;
  • Les participants se répartissent les rôles ;
  • Chaque rôle a un objectif, qui est différent des autres ;
  • Le travail n’est effectué qu’avec une interaction complète ;
  • Il existe de nombreuses alternatives pour prendre une seule décision ;
  • Il existe un système d’évaluation collective et individuelle de tout ce qui se passe pendant le jeu ;
  • La tension émotionnelle dans l’équipe est contrôlée.

Il existe un autre jeu populaire parmi les psychologues : l’imitation. D’après son nom, nous pouvons conclure que ce jeu consiste à imiter une action. Il y a des règles et une compétition entre les participants et il n’y a pas de jeu de rôle, comme c’était le cas dans la section précédente.

Méthodes de formation sociale et psychologique active: le concept et la classification

Dans ce type de jeu, aucun des participants n’obtient un rôle, les situations de vie ne sont pas recréées, il n’y a que des conditions un peu proches de la réalité. La simulation sera la plus efficace si vous devez déterminer le niveau des relations interpersonnelles, la capacité des personnes à travailler en équipe, à prendre des décisions communes.

Voici quelques signes d’un tel jeu :

  • Un modèle de certaines conditions est créé ;
  • Le leader annonce les règles ;
  • Dans la plupart des cas, il y a plusieurs périodes de conduite ;
  • Le résultat est quantifiable ;
  • Les compétences en matière de prise de décisions générales et individuelles sont affinées.

Formation socio-psychologique

Il s’agit d’une forme complexe de formation socio-psychologique active qui peut avoir plusieurs significations. Les plus courantes sont : préparation, formation, éducation, entraînement.

Pour réaliser cette forme de formation socio-psychologique, on crée un groupe de formation dans lequel a lieu une interaction entre le psychologue et les participants. La formation vise à modifier intentionnellement les phénomènes psychologiques d’une personne ou d’un groupe entier. Mais son but est de créer une harmonie entre l’être professionnel et personnel d’une personne.

Les premières formations de ce type ont été menées en 1946, et leur objectif était d’explorer les relations interpersonnelles et d’augmenter le niveau de communication. Et la formation en tant que méthode psychologique distincte a été définie par Forwerg en 1950. Aujourd’hui, les psychologues utilisent activement cette méthode lorsqu’ils travaillent avec des enfants, des parents, des adolescents en difficulté, des travailleurs et des employés de diverses entreprises.

Avantages du travail en groupe

  1. En travaillant dans un groupe, une personne apprend à résoudre les problèmes interpersonnels qu’elle peut rencontrer dans la vie ;
  2. Un groupe est une sorte de société, mais en miniature ;
  3. Un feedback peut être établi dans le groupe, et les participants reçoivent le soutien de ceux qui ont été confrontés à des problèmes similaires ;
  4. Le participant du groupe peut acquérir des connaissances et des compétences totalement nouvelles et tenter de réaliser des expériences dans ses relations avec ses partenaires ;
  5. L’identification des participants entre eux est possible ;
  6. Lors du travail en groupe, la tension s’accumule et, par conséquent, le psychologue peut déterminer quels sont les problèmes psychologiques de chaque membre du groupe ;
  7. Le processus de connaissance de soi, de révélation de soi et d’exploration de soi est plus facile pour la personne au sein du collectif ;
  8. Même en termes économiques, le travail en groupe est beaucoup plus rentable.

Méthodes de formation sociale et psychologique active: le concept et la classification

Les étapes de l’entraînement

La première étape est l' »échauffement ». C’est le moment où les participants commencent à participer au travail, à se familiariser entre eux et avec les règles de l’entraînement. Il est bon que le psychologue effectue des exercices spéciaux qui aident les gens à se familiariser, à se rassembler, à devenir un groupe uni.

Vient ensuite la partie principale. Ici, le groupe se familiarise avec le problème posé, on travaille sur le développement des compétences communicatives, qui sont prescrites dans le programme créé spécialement pour la formation. Ici, le psychologue travaille avec des tâches et des techniques qu’il a élaborées au préalable, qu’il a travaillées de manière autonome et qu’il peut maintenant appliquer en toute sécurité dans la pratique.

La troisième étape est la finale. C’est là qu’est effectuée une analyse de tout le travail effectué pendant la session. Les participants échangent leurs opinions et reçoivent des devoirs. Le psychologue procède au rituel d’adieu appelé « Mort de groupe ».

Préparation d’une session

Il existe un modèle spécial pour la préparation d’une session de formation :

  1. Le psychologue doit définir clairement le thème et l’idée de la future session ;
  2. Il est nécessaire de déterminer à l’avance qui fera partie du groupe ;
  3. Il est nécessaire de savoir combien de temps durera la séance et combien de fois il faudra la réaliser ;
  4. Il est nécessaire de formuler un problème psychologique et pédagogique qui sera résolu pendant la leçon. Il doit être énoncé de manière précise et claire ;
  5. En outre, il doit y avoir des tâches à fixer pour le groupe réuni ;
  6. Il est obligatoire de sélectionner les psychotechniques qui peuvent être utilisées pour travailler avec ce groupe particulier ;
  7. L’ensemble du programme de formation doit être divisé en blocs, et dans chaque bloc, certaines activités doivent être prescrites ;
  8. Il doit y avoir un plan selon lequel le psychologue va travailler ;
  9. Chaque session doit avoir son propre plan succinct, dans lequel il est nécessaire de spécifier toutes les sessions.

A la fin de la formation, le psychologue doit analyser la session, définir ce qui a été réalisé, si toutes les tâches ont été résolues et si l’objectif laissé de côté a été atteint.

Après cela, il est possible de passer à la préparation de la formation suivante. Le psychologue pratique peut utiliser un manuel sur les méthodes de formation socio-psychologique active qui peut l’aider à organiser son travail.


No more posts
No more posts