La recette du bonheur. Est-ce qu’elle existe vraiment ?

La recette du bonheur. Est-ce qu’elle existe vraiment ?

Chaque personne, chaque âme sur la planète est heureuse à sa manière. Mais je ne me soucie pas de ce que les autres ont, je veux vraiment être heureux à ma façon ! Je suis certes heureux que des gens heureux se promènent autour de moi, mais je ressens un plaisir indescriptible lorsque ce bonheur est ressenti en moi, à l’intérieur de moi.

Demandez à n’importe qui quelle est sa plus grande aspiration dans la vie ? Beaucoup répondront qu’ils aimeraient devenir célèbres, avoir une famille, élever des enfants, gagner beaucoup d’argent et ensuite vivre à leur guise. La variété des réponses est stupéfiante.

Un homme sage a dit un jour : « Combien de personnes, tant d’opinions ». Ce qui est étonnant, c’est que tout le monde était d’accord avec lui.

Il en va de même pour le bonheur. Il y a autant de personnes sur la planète qu’il y a d’opinions sur le bonheur. Il est très facile de se perdre dans cette diversité. Cette pléthore d’opinions est particulièrement stressante lorsqu’on essaie de devenir soi-même heureux. D’une manière ou d’une autre, vous ne pouvez pas devenir heureux d’un seul coup. L’aspiration seule ne suffit pas.

Le processus consistant à se rendre « plus heureux » s’accompagne donc d’un processus d’apprentissage : comment devenir heureux. Vous ne savez pas à quoi vous accrocher. Dois-je m’instruire et devenir intelligent ? Ou dois-je m’occuper de ma condition physique et amener la maîtrise de mon corps à la perfection ? Ou dois-je essayer de gagner le plus d’argent possible et satisfaire mes besoins matériels les plus profonds ?

Le choix de chemins dans la vie est énorme. En plus de cela, de nombreuses personnes vous disent que ce chemin n’est peut-être pas fait pour vous, que ce n’est « pas votre truc ». Mais comment le savoir au début du parcours ? Vous pouvez passer toute votre vie de cette façon, et vous n’aurez ni le temps ni l’énergie de revenir en arrière et de commencer un nouveau chemin. C’est là que se trouvent le vrai cauchemar et les problèmes !

Comment ne pas en arriver là avec la recherche du bonheur ? Existe-t-il une recette du bonheur ? Existe-t-il une méthode qui s’applique à tout le monde ? Si oui, il suffit de prendre la méthodologie pour atteindre le bonheur et d’agir, et d’aller dans la direction indiquée dans la méthodologie.

Chacun est heureux à sa manière

Le bonheur est une notion individuelle et subjective. Et dans cette vague description se trouve la principale énigme et le grand mystère, que chacun peut percer. En s’adaptant aux circonstances de sa vie, à son caractère et à son attitude face à la réalité.

En partant de ce postulat, il n’existe donc pas de recette du bonheur. C’est hélas vrai. Mais il existe des milliers de recettes pour devenir plus heureux. Certaines de ces recettes aideront à faire des ajustements faciles dans la relation avec le monde qui les entoure, quelqu’un peut complètement changer sa vie d’une manière radicale, rendant la vie plus lumineuse et plus positive.

Si chacun est heureux à sa manière, il nous reste à trouver notre propre chemin, à emprunter notre propre et unique route. Et surtout, ne perdez pas de temps à chercher une recette du bonheur.

Quand votre fils vient vous voir et vous demande comment devenir heureux, vous répondez : « Je ne sais pas, mon fils, je peux seulement te dire comment j’ai trouvé mon chemin. Mais cela ne t’aidera pas beaucoup. Après tout, tu as ta propre voie et tu n’auras rien en commun avec mon bonheur. Cherche-le toi-même. Chacun est heureux à sa façon !

Nous avons donc deux options, deux possibilités pour répondre à cette question. Mais cette question n’est pas née du néant. Si nous examinons la nature des gens, nous remarquerons que nous avons tous des traits et des qualités similaires à certains égards, et différents à d’autres.

Un exemple de ceci serait l’observation que tous les gens, par définition, veulent être heureux. Il n’y a pas une seule personne qui dirait : « Vous savez, je ne voudrais pas être heureux. Je suis bien ici : déprimé, à l’agonie, dans la douleur ». Vous ne trouverez tout simplement pas une telle personne. Aristote a dit un jour : « Toutes les actions de l’homme ont pour but de se rendre heureux ».

C’est-à-dire que tout le monde, sans exception, a le désir d’éprouver des émotions et des sentiments positifs. Mais voici une autre pensée très importante : TOUT est action humaine ! Quoi que nous fassions dans notre vie, nous le faisons avec l’idée que cela nous mènera à un but cher, un rêve cher. Même un suicidaire qui tente de mettre fin à sa vie, il pense que son acte le rendra heureux. Dans quel sens ? Très simplement : la fin de la vie est la fin de la douleur qu’il ressent. Et l’absence de douleur et de souffrance est le bonheur, à défaut d’autre chose.

Considérons maintenant une science quelconque. Par exemple, la psychologie. La psychologie n’étudie pas en quoi une personne est différente d’une autre, mais en quoi elles sont semblables. La psychologie étudie les modèles généraux. Les chercheurs recherchent les points communs entre différentes choses. C’est ce qu’ils observent et étudient. Dès qu’un scientifique remarque que deux choses très différentes ont quelque chose en commun, il s’y intéresse immédiatement, voire mieux : il s’enthousiasme.

Cette unité dans la diversité est littéralement un plaisir émotionnel pour toutes les personnes créatives (peintres, poètes, artistes, musiciens, etc.). Même lorsque nous écoutons le récit d’une autre personne sur un incident de sa vie unique, nous essayons également de trouver des points communs, et nous disons : « J’ai vécu une situation similaire ! ». Ce sont tous des signes de recherche de points communs dans l’incroyable et immense variété de la vie, la vie au sens le plus large du terme.

Pas besoin de chercher et d’attendre le bonheur, il suffit de le créer. (Elchin Safarli)

Ainsi, les gens ont une nature commune, une psychologie commune, des traits et des qualités communs. Mais en même temps, nous sommes tous très différents.

La médecine nous dit que nous avons le même sang, mais que ce sang a des caractéristiques différentes selon les personnes. Le groupe sanguin et le facteur Rh sont différents. Nous sommes DIFFÉRENTS. Nous avons tous une peau, mais la couleur de cette peau est différente. La psychologie compte plusieurs centaines de types de personnes en fonction de leurs caractéristiques mentales et psychologiques. Nous sommes DIFFÉRENTS !

Certains se sentent bien lorsqu’ils sont en compagnie de personnes bruyantes, d’autres lorsqu’ils sont seuls avec eux-mêmes. Certains sont heureux de voir des changements dans la vie, tandis que d’autres recherchent la stabilité et ne peuvent tolérer l’impermanence. Nous sommes DIFFÉRENTS.

Quelle conclusion peut-on tirer des faits ci-dessus ?

Existe-t-il ou non une recette générale du bonheur ? La vérité se situe peut-être quelque part entre les deux. La réponse de la psychologie moderne est qu’il existe une recette générale du bonheur pour tous, mais qu’elle est différente pour chacun.

Comment cela est-il possible ? Si la nature des gens est la même, alors nous pouvons dériver une formule du bonheur qui conviendra à tous. Mais comme il existe des différences individuelles dans cette nature commune, alors nous pouvons dériver une formule de bonheur pour une personne particulière. Et la prescription de la formule générale est la principale et celle de la formule individuelle est une prescription supplémentaire. Décrivons cela à l’aide d’un exemple :

Imaginez que nous ayons plusieurs variétés de pommes de terre. Pour que les pommes de terre poussent et donnent une riche récolte, elles ont besoin de certaines conditions, comme un sol avec des nutriments, du soleil et de l’humidité. Si ces conditions ne sont pas réunies, aucune pomme de terre ne poussera. Mais il est également vrai que toutes les variétés de pommes de terre n’ont pas besoin de la même quantité de lumière et d’humidité. Certaines variétés ont besoin de plus d’humidité, d’autres moins. Mais toutes les variétés de pommes de terre ont besoin d’humidité en tant que telle. Créer des conditions GENERALES pour la croissance des pommes de terre est la recette du bonheur GENERAL. Mais il est également nécessaire de savoir ce qui différencie une variété d’une autre afin de pouvoir créer une recette supplémentaire et individuelle du bonheur. Une analogie similaire s’applique aux êtres humains.

Par exemple, tout le monde a le besoin de nouvelles sensations et expériences. La satisfaction de ces besoins rend une personne heureuse. Mais une personne a besoin d’une seule expérience par an, tandis qu’une autre en a besoin tous les jours. L’une a besoin d’un voyage dans un autre pays, tandis qu’une autre n’a besoin que d’un seul livre à lire.

Pour apprécier son travail, sa profession, il faut la choisir correctement. Une personne est dotée d’un talent pour le raisonnement logique et deviendra un scientifique, une autre, d’une capacité d’imagination et deviendra un artiste. La partie générale du bonheur – il est nécessaire de trouver une profession, la partie individuelle – chacun doit comprendre et sentir pour lui-même quel genre de profession ce sera.

L’ancienne vérité « Connais-toi toi-même » fait référence à la connaissance à la fois de la nature générale de l’homme en tant que tel et de la connaissance de son caractère unique, de sa différence avec les autres, de la connaissance de son individualité.

Nous avons tendance à nous concentrer davantage sur la connaissance de notre « moi », de notre dissemblance avec les autres. À l’adolescence, nous en faisons une « idée fixe ». Nous aimons être différents les uns des autres, nous ne voulons pas être comme les autres, et nous faisons tout pour sortir du lot. Ce qui est plus important ici, c’est de comprendre ce qui rend une personne heureuse en tant que telle. Autrement dit, la connaissance de la NATURE GÉNÉRALE d’une personne sera plus précieuse et plus efficace par rapport à la recherche du bonheur.

Où chercher cette connaissance ? L’humanité a accumulé une expérience assez riche à cet égard, et cette expérience se reflète dans la culture, l’art et la science du monde, et bien sûr sur Internet. En étudiant de bons livres et des blogs (par exemple, optimist.pw), vous pouvez mieux comprendre ce qui nous rend heureux et ce qui ne l’est pas.

Cependant, nous devons réaliser que malgré toutes ces connaissances, personne ne peut nous décrire notre propre nature individuelle. Seuls nous-mêmes, sur la base de nos expériences uniques, pouvons comprendre qui nous sommes. Par conséquent, la recherche doit se faire dans deux directions à la fois, mais toujours en commençant par la recette GÉNÉRALE du bonheur. Ce n’est qu’alors que la connaissance de votre « moi » UNIQUE deviendra plus compréhensible et sera intégrée dans la matrice générale du processus pour devenir heureux.


No more posts
No more posts